Tout ce qu’il faut savoir pour une extension de maison

Tout ce qu’il faut savoir pour une extension de maison

Vous souhaitez faire une extension de votre maison pour avoir plus d’espace à vivre? Sachez que pour créer une nouvelle pièce ou construire une véranda, il existe toujours des formalités indispensables à accomplir et cela avant d’engager les travaux. Découvrez ici les procédures à suivre pour une extension de maison.

Consultation des règles d’urbanisme locales

consultation-des-regles-durbanisme-locales Avant d’envisager une extension de maison, vous devez d’abord prendre le temps de consulter le Plan Local d’Urbanisme dans votre municipalité. En effet, ce document municipal détermine les règles d’urbanisme au sein d’une commune, par exemple les règles concernant l’établissement des bâtiments par rapport aux voies publiques, les aspects externes des constructions, la hauteur maximale des bâtiments, etc. En même temps, vous devez également consulter le « coefficient d’occupation des sols » pour savoir si vous avez le droit de réaliser l’extension que vous désirez sur votre terrain.

Vérification des contraintes de voisinage et de servitude

verification-des-contraintes-de-voisinage-et-de-servitudeAvant de réaliser vos travaux d’extension, vous devez aussi vérifier que votre projet respecte bien les règles qui gouvernent les relations entre les propriétés, c’est-à-dire les règles de voisinage et de servitude. Par exemple, une extension ne doit jamais entraver le passage dans une autre propriété. Une extension ne peut également priver un voisin de la lumière naturelle ou de son panorama. Par ailleurs, il faut aussi considérer la distance qui sépare les portes et fenêtres de la nouvelle construction et des terrains des voisins.

Acquérir un permis d’urbanisme

acquerir-un-permis-durbanismeEn fonction des travaux d’extension que vous prévoyez de réaliser, vous devez faire une demande de permis d’urbanisme. Les formalités sont variables. Par exemple, les extensions extérieures ayant une hauteur de moins de 1,5 m et de 2 m² ne requièrent aucune autorisation ni formalité administrative. En outre, une extension n’excédant pas les 40 m² ne nécessite aucun permis de construire, mais il est indispensable de faire une déclaration préalable auprès de la commune. Il faut savoir que pour ne pas avoir à solliciter un permis, il faut que l’extension fasse intégralement partie de l’habitat déjà existant. Enfin, si l’extension surpasse les 40 m², vous devez toujours acquérir un permis de construire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *