Les aides pour financer un achat immobilier

Les aides pour financer un achat immobilier

L’apport personnel et le crédit immobilier sont complémentaires dans le financement d’une acquisition immobilière. Il faut savoir qu’il existe en plus des coups de pouce pour alléger financièrement l’acheteur.

achat-immobilier

Achat immobilier avec une rémunération modeste

Le prêt à taux zéro vise les ménages à revenus modestes. Il contribue au financement de l’achat d’un bien immobilier neuf : à lui seul, il ne peut suffire à concrétiser l’achat et doit de ce fait être associé à un crédit immobilier classique. Le montant accordé dépend à la fois de la composition du foyer et de la zone géographique dans laquelle se trouve le bien à acquérir. L’autre alternative ce sont les prêts conventionnés proposés par les banques suite à une convention qu’elles ont passée avec l’État. Le taux d’intérêt appliqué est attractif et le remboursement se fait sur 35 ans. Le seul bémol est que le montant accordé est limité.

Achat immobilier en étant salarié

Le prêt action logement a été mis en place pour aider les salariés des grandes entreprises qui versent une cotisation au Comité interprofessionnel du logement ou CIL. Le bien doit être neuf et destiné à devenir la résidence principale de l’acquéreur. Il doit également être tout de suite habitable, c’est-à-dire qu’aucuns travaux ne sont requis. Le montant de l’aide représente au maximum 30 % du coût global de la transaction et est remboursable sur 20 ans au plus.

achat-immobilier-taux-interet

Achat immobilier et taux d’intérêt à la baisse

C’est le prêt d’accession sociale qui permet de profiter de ce taux avantageux. Pour en bénéficier, il faut respecter 3 critères : l’un est lié à la situation financière du demandeur, l’autre concerne la situation géographique du bien immobilier et le troisième concerne sa destination. Le futur propriétaire doit faire de sa future propriété sa résidence principale. Le PAS est à demander auprès des banques.

Achat immobilier et fonctionnaire

Ceux qui sont dans la fonction publique peuvent demander un crédit immobilier à l’État à condition d’avoir préalablement obtenu un prêt conventionné. Le niveau de ressource entre également en ligne de compte pour la décision d’octroi de ce prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *