Quelques conseils pour bien isoler le foyer

Quelques conseils pour bien isoler le foyer

Isoler la maison de manière efficace peut parfois représenter un vrai défi technique et financier. Cependant, il existe plusieurs façons de réaliser un bon travail d’isolation domestique. Les méthodes les plus communes sont l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. Par ailleurs, il faut également maitriser les points essentiels lors du suivi de l’exécution des travaux.

Comparaison des différentes méthodes d’isolation

L’isolation par l’intérieur, comme son nom l’indique, consiste à mettre en place des matières isolantes sur les parois internes des murs. Elle permet d’améliorer la performance énergétique d’un habitat et reste en général moins onéreuse comparée à l’isolation par l’extérieur. L’isolant utilisé est, dans la plupart des cas, de la laine végétale ou de la laine minérale. Ce type d’isolation est proposé par les usines à grandes capacités de pollution qui financent, en contrepartie, un programme d’isolation 1 euro. Cette formule permet aux habitants d’isoler leur foyer à moindre coût.

Par ailleurs, le concept d’isolation par l’extérieur consiste à traiter les toits, les combles et les murs externes. Il implique des travaux coûteux et de grandes envergures. Toutefois, il est possible de le combiner à une réhabilitation de la toiture ou à une modification majeure de l’habitat. Cela permet de réaliser des économies sur les travaux de rénovation. De par leur prix, les isolants les plus employés sont la laine de verre et la laine de roche. Toutefois, il existe d’autres matières telles que les panneaux isolants sous vide ou le verre cellulaire donnant des résultats très satisfaisants.

Réalisation d’une bonne isolation

Mettre en place une isolation requiert une bonne organisation et des outillages adaptés. La paroi à isoler doit être exempte de présence d’humidité et protégée autant que possible des projections lors de grosses pluies. Il faut aussi éliminer toute possibilité de remontée capillaire en traitant le soubassement à l’aide d’un produit anti-humidité.

Le choix des matériaux à utiliser est également d’une grande importance. Durabilité, efficacité, imperméabilité, coût ou valeur écologique, les critères sont nombreux. Il est souvent nécessaire de consulter l’avis d’un spécialiste avant de valider le type d’isolant à appliquer.

D’autre part, une isolation réussie est conditionnée par l’utilisation de matériels spécifiques et adéquats. Se munir d’équipement minimum constitué de colle, de truelle, de scie et de perceuse, à titre d’exemple, facilitera davantage le travail.

En outre, une isolation bien réussie peut présenter des avantages, non seulement au niveau du confort, mais également d’ordre économique. En effet, elle permet d’obtenir des primesCertificat d’Économie d’Énergieou primes d’énergie, qui peuvent aller jusqu’au remboursement intégral des coûts des travaux. La procédure d’obtention de ces primes consiste à soumettre une demande auprès des fournisseurs d’énergie avant la réalisation des travaux. Si le projet est accordé, une somme est offerte au demandeur afin de l’encourager à favoriser l’économie d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *